Royaume de vent et de colères, Jean-Laurent Del Soccoro (Roman Fantasy)

Une révolte religieuse, une révolte politique, une révolte intérieure.

royaumeventetcolere

Auteur : Jean-Laurent Del Soccoro (en savoir plus)

Editeur : ActuSF

Année : 2015

Nombre de pages : 281 p.

Résumé : A Marseille, en 1596, un complot se prépare en vue d’assassiner les leaders politiques du parti catholique, en rebellion contre le parti protestant du Roi de France, Henri de Navarre. L’action  se déroule principalement dans une auberge, celle d’Axelle, ancienne mercenaire où évoluent les acteurs, opposants et adjuvants de ce complot : le chevalier Gabriel, qui a renié sa foi protestante pour rester en vie et se bat aux côtés des catholiques, Victoire, chef de la guilde des assassins effectuant sa dernière mission, Armand, moine de l’Artbon qui a fuit son monastère pour déserter la guerre et sauver son amant. Pendant ce temps, dans les geôles du chef de la ville, Silas est soumis à la torture pour savoir ce qu’il faisait cette nuit, avec d’autres hommes et un baril de poudre au pied des remparts, alors que le Roi de France est aux portes de la ville…Comment en sont-ils arrivés là? Qu’est ce qui les a poussés à devenir ce qu’ils sont? Comment tout cela va-t-il se terminer?

Les plus : On suit des personnages qui ont des préoccupations personnelles proches de nous, en dehors de l’intrigue principale : sacrifier sa carrière à sa famille pour Axelle, douter de la bonne utilisation de ses pouvoirs pour Armand, faire face à la vieillesse et à ses regrets pour Gabriel, accomplir un dernier exploit pour Victoire, faire preuve d’ambition pour Silas. Une écriture incisive, synthétique proche de la nouvelle avec un chapitrage découpé selon la voix d’un personnage. Une base historique jumelée à de la magie. La magie est vue comme destructrice et addictive à l’égal d’une drogue ce qui change des formes habituelles.

Les moins : On ne connaît pas la fin de certains personnages, qui est esquissée. A proscrire si on ne s’intéresse pas à l’Histoire de France et les guerres de religions.

En résumé : Un volume synthétique et percutant avec des thématiques qui nous touchent au-delà du genre fantastique. Un roman à lire autant pour se poser des questions sur son existence que pour se divertir avec une intrigue qui tient en haleine.

Vous voulez l’acheter ?

Ce contenu a été publié dans bibliothèque, littérature, Roman fantasy, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *