Tempus Factoris (Artiste sur cuir)

Quand l’Histoire évolue à travers le cuir…

TempusFactoris

Présentation de l’artiste :

Olivier est d’abord enseignant en Arts Appliqués pendant 4 ans, avant de lancer sa marque Tempus Factoris en 2014.

Tempus Factoris, « la fabrique du temps » tient son nom du travail sur les différentes époques que Olivier réalise à travers ses créations, mais aussi d’une forme de latin uchronique qui aurait perduré jusqu’à aujourd’hui.

D’oû vient l’inspiration de Tempus Factoris ?

Olivier touche à plusieurs thématiques à travers ses créations : le médiéval, le rétro-futurisme, l’Héroic-fantasy, le Cyberpunk, voire des motifs plus contemporains d’inspiration japonaise.

Il  tire son inspiration principalement de l’Histoire à travers un travail de recherches documentaires selon la pièce à réaliser.

Pour la partie Médiévale et Héroic Fantasy, il va du côté de l’Art Médiéval mais aussi de films tels que Avalon (2001, Mamoru Oshii), le Seigneur des Anneaux et les GN de reconstitution historique.

Pour les parties Rétro-futuriste et Cyberpunk, il puise son inspiration de films comme H2G2 le guide du voyageur intergalactique de Douglas Adams, des romans de Jules Verne ou encore de l’Art Nouveau.

Certains artistes ont également un impact sur ses créations :

MuchaTageszeitenAlfons Mucha (figure emblématique de l’Art Nouveau)

bob-basset-BLBG-Steampunk-Art-Leather-Gas-Mask1

Bob Basset  (artiste spécialisé dans les réalisations cyberpunk en cuir et métaux)

les Cuirs de Belfeuil

les Cuirs de Belfeuil (artiste spécialisé dans les réalisations médiévales en cuir).

Mais sa compagne Anne-Lise est surtout sa source principale d’inspiration. Par sa présence et ses idées, elle est la muse propice à toute création et lui apporte une grande complémentarité dans son travail.

Comment travaille-t-il ses pièces ?

Avant tout travail, Olivier effectue une recherche documentaire sur l’époque dont est tirée la pièce. Selon la création cela peut lui prendre plus ou moins longtemps, de quelques heures à une année.

Une fois imprégné de l’époque, des techniques utilisées, il passe à la réalisation en apportant sa touche personnelle : une forme d’évolution de sa création dans l’Histoire.

Le cuir utilisé joue sur la pièce à réaliser. Selon la couleur, les aspérités du cuir, ses défauts, il deviendra un bracelet, un masque, une montre…

La technique aussi a une importance dans sa manière de créer. Parfois, l’idée prend le pas sur la technique ou l’inverse.

Olivier procède toujours par tâtonnements, il ne réalise pas de croquis pour ses créations, hormis des patrons quand cela est nécessaire afin de découper ses pièces.

Cependant, quand il s’agit d’une commande, la procédure est différente : il dessine un croquis pour rester au plus près de la demande de son client.

En général , Olivier travaille sur plusieurs pièces en même temps. Il lui arrive de créer des séries, ou de reproduire à la demande une pièce qu’il a déjà réalisée, mais chaque pièce reste unique, aucune n’est vraiment identique aux autres.

Il lui arrive d’utiliser des objets d’époque abîmés pour certaines réalisations. Dans ce cas, il démonte l’objet entièrement et réutilise ce qui l’intéresse. Mais il préfère de loin, démonter des objets qui ont été fabriqués en série, plutôt qu’une pièce rare car il a à coeur le passé des objets.

Il utilise également d’autres matières pour ses créations comme le laiton, le cuivre, le plastique, l’électronique, l’acier, mais sa matière principale reste le cuir.

Quels sont ses projets les plus importants réalisés à ce jour?

Olivier a travaillé sur un casque cyberpunk pour un costume de dictateur : le Diktat qui lui a demandé beaucoup d’heures de travail et de conception.

dictat

Il a également travaillé un an sur une armure de Samouraï en s’inspirant des techniques historiques d’assemblages de l’époque médiévale japonaise. Cette armure n’est pas terminée à ce jour, elle est encore en évolution.

samurai

Enfin, il a réalisé un des livres d’or de L’Antre deux Mondes, la taverne médiévale de Dijon.

grimoire-antre2

Avec qui a-t-il déjà eu l’occasion de collaborer?

Olivier travaille parfois en relation avec d’autres artistes sur des tournages de série ou pour le théâtre.

Futur Antérieur

En 2012, il a participé à l’exposition Agnès B à Paris intitulée « Futur Antérieur« , où il a exposé quelques unes de ses créations en compagnie d’autres artistes orientés Rétro-futurisme.

 

 

 

 

 

Dernièrement, il a réalisé des accessoires, dont le fameux casque Diktat, pour le groupe musical Skylab dans son clip Resistanz.

Il a eu l’occasion de réaliser des accessoires de scène et une partie du costume de l’illusionniste Lawrens Godon pour son spectacle The Retronaut.

Il souhaiterait développer des personnages fictifs sur Facebook suite à la création de son personnage de Tempus Mac-Cormick, fabricant et contrebandier d’artefacts temporels, afin de les faire interagir entre eux et créer de l’animation tout en présentant ses créations.

Vous pouvez le retrouver avec sa compagne Anne-Lise au prochain Ragnarock Festival, orienté musique Métal et Pagan Folk, qui a lieu du 22 au 24 juillet à Simandre sous Suran dans l’Ain (01). A l’occasion, un village viking est reconstitué sur le lieu du festival.

Comment commander? Rendez-vous sur son site internet pour voir son catalogue en ligne, et sur sa page facebook pour le contacter et voir ses dernières créations. Vous pouvez aussi le retrouver à des Salons ou des Conventions en consultant l’encart Event de la page d’Accueil de son site.

Nos créations préférées : 

Ce contenu a été publié dans Cuir, Guilde des artisans, Place du marché, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *